Le temps des choix

Le temps des choixJe ne serai peut-être plus directeur général de SATA dans quatre jours, là est l’enjeu pour moi.

 

Berger tenta d’appeler Babeth mais son portable était éteint. Il ne laissa pas de message. Il regagna son véhicule, reprit la route et tout se passa tout de suite mieux. La vie entière aurait dû ressembler à un réseau routier, avec des feux qui passent au rouge, au vert, des barrières de péages qui s’abaissent et se relèvent, des radiales, des rampes d’accélération. Un monde de réflexes idoines sollicités par une signalétique excluant tout choix.

Publié dans préambule